WATTS CATALOGUE

102 3 MITIGEURS THERMOSTATIQUES CHAPITRE 3.10 Application mitigeur central salle de bains eau mitigée = volume ≤ 3 litres MITIGEURS À ENCASTRER LA SOLUTION AUX EXIGENCES DE LA NOUVELLE RÉGLEMENTATION TEMPÉRATURE DE L'EAU CHAUDE SANITAIRE applicable à partir du 15 décembre 2006 (arrêté du 30 novembre 2005 modifiant l’arrêté du 23 juin 1978), décret du 15 décembre 2005 : Extrait : … / … 1 - afin de limiter le risque de brûlure : - dans les pièces destinées à la toilette , la température maximale de l’eau chaude sanitaire est fixée à 50°C aux points de puisage ; - dans les autres pièces, la température maximale de l’eau chaude sanitaire est limitée à 60°C aux points de puisage ; - dans les cuisines et les buanderies des établissements recevant du public, la température de l’eau distribuée pourra être portée au maximum à 90°C en certains points faisant l’objet d’une signalisation particulière. 2 - Les points de puisage à risque définis dans le présent alinéa sont les points susceptibles d’engendrer l’exposition d’une ou plusieurs personnes à un aérosol d’eau ; il s’agit notamment des douches. Afin de limiter le risque lié au développement des légionelles dans les systèmes de distribution d’eau chaude sanitaire sur lesquels sont susceptibles d’être raccordés des points de puisage à risque, les exigences suivantes doivent être respectées pendant l’utilisation des systèmes de production et de distribution d’eau chaude sanitaire et dans les 24 h précédant leur utilisation : Le volume de ces tubes finaux d’alimentation est le plus faible possible, et dans tous les cas inférieur ou égal à 3 litres et inférieur à 8 mètres dans le cas du piquage sur un réseau primaire bouclé ; • lorsque le volume total des équipements de stockage est supérieur ou égal à 400 litres, l’eau contenue dans les équipements de stockage, à l’exclusion des ballons de préchauffage, doit : • être en permanence à une température supérieure ou égale à 55°C à la sortie des équipements, • ou être portée à une température suffisante au moins une fois par 24 heures (sous réserve du respect permanent des dispositions prévues dans ce texte). … / … Application mitigeur central salle de bains : LA solution conforme aux exigences ! L’eau est mitigée au plus près des points de puisage dit « à risques » (douches), le volume d’eau entre le mitigeur qui reçoit de l’eau très chaude (> à 50°C) et les tubes finaux d’alimentation est inférieur à 3 litres et 8 mètres. Les autres avantages de la solution « mitigeur central salle de bains » : • La sécurité : température maxi. 50°C et le plus souvent 38°C ou 40°C. Ce n’est pas dangereux. • Le confort : accès direct à l’eau ; à la bonne température ; avantage de pouvoir arrêter l’eau à tout moment puis de retrouver instantanément le bon degré. • Les économies : il est inutile de commencer à faire couler l’eau chaude, puis d’ajouter de l’eau froide jusqu’à obtention du bon degré. • La disponibilité en eau chaude : les canalisations chaudes ne sont remplies que d’une eau mélangée et la déperdition est ainsi sensiblement plus faible. à production identique, on dispose de plus d’eau mitigée. • La longévité de l’installation : les canalisations et robinets reçoivent de l’eau tiède, ce qui les entartre moins. • Sécurité : en cas de rupture d’alimentation en eau froide, l’eau chaude est coupée instantanément (∆T EC/EM > 10°C). Tout risque de brûlure est ainsi évité. Comment s’assurer d’une capacité de 3 litres ? En effet, alimenter les robinets de la salle de bains avec de l’eau mitigée présente de nombreux avantages : l’eau est amenée au point de puisage à la température exigée par la réglementation (inférieure ou égale à 50°C), ni trop chaude ni trop froide, température ne présentant aucun risque, notamment de brûlures graves. Rapport entre la capacité d’une canalisation et sa longueur * Matériau Dimensions du tube Longueur en mètre conduisant à une capacité de 3 litres Cuivre 15 x 1 22 m 18 x 1 15 m 22 x 1 9 m Acier galvanisé DN 15 15 m DN 20 8 m Plastique PEX/PER 15 x 2,5 39 m 18 x 2,5 23 m Plastique PP 20 x 1,9 14 m 25 x 1,9 9 m *Source : Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC) Belgique Nov. 2002. La capacité d’une canalisation est sa section intérieure multipliée par sa longueur. Exemple d’installation : A Mitigé D Douchette haute B Chaud E Douchette latérale C Froid F Mitigeur

RkJQdWJsaXNoZXIy MjE0NjQ=